Graffiti

Le étudiants sont inventifs et ils ont de l’humour. J’en veux pour simple preuve certaines inscriptions qu’une courte visite aux toilettes de la fac de lettres permettait de lire.

Je me souviens parfaitement bien de deux d’entre elles :

  • Pour donner la réplique à un soupirant qui avait écrit sur une porte « Je t’aime, à demain », un plaisantin avait griffonné sous ce tendre message : « Moi je m’aime à une main. »
  • Et sur le mur, juste au-dessus du dérouleur de papier hygiénique (souvent vide) figurait l’énumération suivante : « DEUG, licence, CAPES, servez-vous ! »

C’était bien plus amusant et imaginatif que d’austères dissertations !

On ne peut donc que regretter que les toilettes n’aient pas été plus aptes à accueillir des cours magistraux. Dont certains auraient pourtant bien mérité de finir au fond de la cuvette. 😀

Mes universités / Philippe Clay [Célèbre auteur du « Dictionnaire réactionnaire »]. 😀

Publicités

1 commentaire

Classé dans G

Une réponse à “Graffiti

Si vous souhaitez intervenir, c'est ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s