Archives de Tag: Instant

Regard (2)

Lorsque cet air rêveur envahit ton visage, que ton regard tourne au vague, et tes yeux se perdent dans l’immensité de l’inconnu, à quoi, à qui penses-tu ? Mystère. Ce genre de mystère qui provoque une irrésistible attraction. Et vous charme en un instant.

Commentaire : si « les yeux sont le miroir de l’âme », alors je vois de bien belles âmes derrière tout ça. Cependant, afin de désamorcer toute éventuelle polémique (je suis bien conscient que le sujet est assez sensible), je précise que je ne fais absolument pas l’apologie du voile. A mes yeux (c’est le cas de le dire !), il n’est ici qu’un « accessoire. » Qui permet de  focaliser l’attention sur de magnifiques et très esthétiques regards (images « photoshopées » donc « maquillées », le terme étant ici particulièrement approprié). Ce qui me fait également dire ceci : tout ce qui est masqué est en général très attirant ; tout ce que l’on dissimule attise curiosité et convoitise. Effet qui est totalement à l’opposé de l’objectif initial des plus rigoristes (pour ne pas dire extrémistes), qui consiste à cacher. Étonnant paradoxe.
D’une certaine manière, je reste donc tout à fait en accord avec la thématique de mon article.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans R

Fantasme (2)

Mon fantasme le plus prégnant, ce cher rêve récurrent :

On sonne chez moi. Je me dirige vers la porte d’entrée. J’ouvre. Là, juste en face de moi, aussi gracieuse et ravissante qu’elle l’était lorsque je l’ai rencontrée, se tient mon « amoureuse » – virtuelle et platonique – ma plus belle expérience dans le cyberespace. Elle est mon élue. Mais vit loin de moi. Elle est pourtant  venue. Elle est là. Juste devant moi. Tendre et souriante, elle s’avance. Et je ne peux m’empêcher – suprême désir, plaisir souverain – de la prendre et la serrer dans mes bras.

Il n’y pas de suite… Ce seul éternel instant suffit à me combler.

Ou presque…

Comment se contenter d’une abstraction, alors qu’on donnerait tout pour la voir devenir réalité ? Au rêve succède la frustration.

Knocking on Heavens’s Door / Bob Dylan.

Walking On Sunshine / Katrina & The Waves.
[I just can’t wait till the day when you knock on my door
I just can’t wait till you write me you’re comin around]

4 Commentaires

Classé dans F

No Life

Se dit d’un individu qui a une forte propension à :

  • préférer vivre dans un monde virtuel tout en négligeant son environnement réel
  • privilégier l’univers numérique au détriment du monde physique

Ce penchant peut aller jusqu’à la pathologie, dont les symptômes sont les suivants : dépendance, enfermement et repli sur soi, addiction, etc.
Les causes peuvent être : l’ennui, l’isolement ou bien encore certaines difficultés relationnelles.

Nous risquons tous à tout instant d’attraper ce virus. Autrement dit nous sommes tous des « No life » en puissance.
Restons donc prudents et vigilants !
Si nécessaire, je peux vous faire une prescription et une ordonnance.
Dès que je me serai débarrassé de cette maladie ! 😀

Ben si je me mets à donner des définitions de termes anglais maintenant, on n’a pas fini ! 😀

4 Commentaires

Classé dans N

Neige

Quelle ne fut pas ma surprise ce matin, lorsqu’en ouvrant mes volets, je découvris, sur les toitures et les trottoirs, une fine couche de neige ! Car je n’avais ni vu ni entendu les prévisions météorologiques de la veille. Sans doute erronées, comme on me le confirma plus tard dans la journée.

La première image qui me vint instantanément à l’esprit fut celle d’un gâteau saupoudré de sucre glace. Ne me demandez pas pourquoi. Probablement parce que suis gourmand. A l’étonnement succéda le contentement. Car j’aime la neige. Elle est pour moi un cadeau du ciel. Comme, encore enfant, je croyais que l’étaient mes cadeaux de Noël, dans leurs écrins chamarrés.

C’est sans doute pourquoi revinrent à ma mémoire divers souvenirs d’hivers enneigés, datant de mon d’enfance : boules et bonhommes de neige bien sûr, glissades en tous genres sur des luges de fortune, bonnets et gants de laine tout mouillés, parties de hockey sur glace improvisées, en compagnie de mon voisin, dans l’allée bordant la maison de ses parents. Et la douce chaleur du foyer succédant à la fraîcheur de l’extérieur.

Ma journée commençait bien. Les désagréments et les rabat-joie, on verrait ça plus tard. Pour l’instant, je ressentais seulement l’impérieux besoin de partager ce petit moment de bonheur avec quelqu’un. Et comme je n’avais personne sous la main, je me mis tout simplement à écrire. Ce que vous êtes en train de lire.

1 commentaire

Classé dans N

Carpe diem

La mort peut survenir à tout moment. Parfois quand on ne s’y  attend pas. C’est pourquoi il faut tenter de savourer chaque jour, chaque instant qui nous est donné. Ne pas passer à côté de l’essentiel. Apprendre à vivre en paix avec les autres, en étant en paix avec soi-même. S’aimer pour aimer.

CARPE DIEM !

4 Commentaires

Classé dans C

Humeur

L’humeur, nous le savons bien, est un état passager. Tout comme le temps qu’il fait, elle peut changer. Ainsi que le calme précède la tempête, nous sommes capables de passer en un instant du rire aux larmes. Chez les plus chanceux – les plus heureux ? – elle peut être  stable – ou comme on a coutume de le dire – égale. Mais le summum n’est atteint que lorsque l’humeur parvient à ne faire qu’un avec l’humour. On pourrait presque croire, alors, que le beau temps va durer éternellement…

Poster un commentaire

Classé dans H

Photographie

Souvent l’art de l’instant, de l’instantanéité. OU celui de la pose (et de la pause !).

 

2 Commentaires

Classé dans P