Archives mensuelles : février 2015

Séparation

C’est un deuil. Une mort sans décès. Quoique, dans les cas extrêmes, elle peut être fatale. Mais, en règle générale, on y survit – ou plutôt on « vit avec ».
A l’inverse (ou par la suite), elle peut générer un authentique et bénéfique soulagement.

2 Commentaires

Classé dans S

Jalousie (2)

Curieux mélange (détonant !) d’instinct de possession et de peur de l’abandon.

4 Commentaires

Classé dans J

Magazine

Il se feuillette plus qu’il ne se lit.

[Je pense en particulier aux salles d’attente. Où il est néanmoins concurrencé, voire remplacé, par le téléphone portable.
Je pense au train et à tous ceux qui « font le plein » de revues avant le départ, même si là aussi la tablette et l’ordinateur portable sont en train (sans jeu de mots, ou avec, au choix) 🙂 de s’y substituer.
Personnellement, je n’y vois aucun inconvénient (si ce n’est la durée de vie de la batterie, même si l’on trouve de plus en plus de prises de courant). Ce qui n’est sans doute pas le cas des imprimeurs et des patrons de la presse écrite, entre autres. Mais ils sont bien obligés de s’adapter. Sinon ils meurent].

Poster un commentaire

Classé dans F

Beauté

J’ai entendu ce soir (à la télé) que « c’est la beauté qui sauvera le monde ». Je veux bien le (y) croire et je le souhaite de tout mon cœur. A un détail près : j’y ajouterais l’amour. Car sans amour, point de salut.

[J’ai constaté au passage que je n’avais créé aucune entrée pour ce mot dans cet atypique dictionnaire. Enfin si, c’est fait maintenant 🙂 (et il était déjà présent dans certains de mes articles, j’ai vérifié). Mais je n’ai fait ici que recueillir les propos d’un autre. Je souhaite donner ma propre définition, puisque c’est le principe initial de ce blog. Je vais donc le noter et m’y atteler, mais ça ne va pas être de la tarte ! Je me demande si je ne vais pas faire appel à Baudelaire, puisqu’il en a parlé beaucoup mieux que je ne saurai et pourrai jamais le faire].


EURYTHMICS – The Miracle of Love

3 Commentaires

Classé dans B

Switzerland

I noticed that some visits to this blog came from Switzerland. In my blog’s stats this country even reaches the second place in term of visits for the beginning of 2015. Oh Nike, Oju Womd, tnwitw, could it be you ? I’d love to because I love you ! In case it were you, please give me a little sign of life, in any way you wish. By posting a small comment or sending me a mail, if you still have my address. I long to get some news from you.
I had so many great moments with you and thanks to you.
Miss you.

Anyway you’re free to do what you wish…
My wish is you and the kids are as happy as can be.

Nike, please, marry me. 🙂

You / Evanescence.

Lugano lake ?… [Sigh].

You / Ten Sharp.

Here, it’s simply YOU for me… ❤
[Please, don’t miss the « wonderful » vocal solo at the end of the song !]

Wonderful Tonight / Eric Clapton.

Poster un commentaire

Classé dans S

Dysgraphie

Je suis un « dysgraphique du clavier ». Alors que je croyais jusqu’à ce soir être un authentique « dyslexique du clavier ». Quelle surprise !
Étant donné que ce mot est assez peu usité, je recopie la définition que donne le Petit Robert de « dysgraphie » :
Difficulté dans l’acquisition ou l’exécution de l’écriture, liée à des troubles fonctionnels (en l’absence de déficiences intellectuelles) ».
Je suis assez dépité d’apprendre que j’ai des « troubles fonctionnels » (?!). Mais heureux de savoir que je n’ai pas de « déficiences intellectuelles ». Ouf !
Tout ça pour dire qu’il faut que j’apprenne à taper un peu mieux, quoi ! Mais je m’y emploie.  😀

Comme ces deux termes semblent être très liés, voici également la définition que donne ce même Petit Robert de la dyslexie :
Trouble de la capacité de lire, ou difficulté à reconnaître et à reproduire le langage écrit.
Je pense donc que je suis quand même un tout petit peu dyslexique (du clavier) aussi. Soyons précis ! 😀

Enfin, il peut arriver que l’on soit dysorthographique.
Dysorthographique : Trouble dans l’acquisition et la maîtrise des règles de l’orthographe (en l’absence de déficiences intellectuelles).
Mais là, ce n’est absolument pas mon cas ! Et c’est une autre histoire…

Poster un commentaire

Classé dans D

Désaccord

Forme conflictuelle de communication.
[A rapprocher de la scène de ménage. Ou de la mésentente entre un père et son fils, par exemple(s)].

.

1 commentaire

Classé dans D

Vie (5)

<< One life. Live it.>>
Une vie. Vis-la.
Difficile de faire mieux en si peu de mots. Bravo !

Et surtout merci à Voisine Sims !

Poster un commentaire

Classé dans V

Masturbation

Rapport sexuel imaginaire accompli en solitaire (mais pas uniquement).
[Il faut bien avouer que l’imagination ou tout simplement les images (fixes ou animées) jouent un rôle aussi prépondérant que le vent dans ce genre de traversée]. 🙂
L’une de mes amies chères parlait aussi « d’auto-satisfaction ». Ce n’est pas mal non plus comme expression.

En réponse à une suggestion de « mic » émise dans son commentaire sur mon article « Banalité », publié le 11/09/2014.
J’espère qu’il appréciera, s’il repasse par là…

Information importante : j’ai programmé la publication de cet article à 23h59 au cas où « il y aurait encore des enfants devant la télé », à l’heure où j’écris ces lignes. Merci WordPress ! Enfin, ne nous réjouissons pas trop tôt. Je ne suis pas encore sûr que ça va marcher. On verra bien. En attendant je vais aller me coucher… 😀

Poster un commentaire

Classé dans M

Compliment

A J-P M.

L’un des plus éminents et brillants collègues que j’ai été amené à fréquenter me disait assez souvent : « Ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant. »
Nous sommes toutes et tous, professionnellement ou personnellement parlant, en attente de reconnaissance. De la part de nos dirigeants ou de nos parents. Celle-ci peut aisément et très simplement se traduire par des compliments ou des encouragements. Or nous n’y avons droit que rarement. Ce qui est, de mon modeste point de vue, une monumentale et regrettable erreur. Puisque tout compliment est éminemment motivant.

.

2 Commentaires

Classé dans C