Archives de Tag: Devenir

Age (2)

Si :

  • Un individu de plus de 45 ans s’adresse à vous en employant un « Monsieur » ou un « Madame » très prononcé.
  • Votre fille ainée vous annonce au téléphone, dans la plus complète euphorie : « Papa, je vais bientôt être maman ! »
  • Vous constatez avec un certain soulagement (ou pas) que vous n’êtes pas très loin de l’âge de la retraite.
  • Les regards des personnes de l’autre sexe (ou pas) que vous croisez ne sont plus rieurs, tentateurs, séducteurs, aguicheurs ni souriants, mais froids, absents et indifférents.

Vous en déduirez probablement ceci : « Punaise ! Il me semble que je suis en train de prendre un coup de vieux, moi… » Surtout ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal.

En effet, après une longue enquête, une étude sociologique assez poussée, et avoir résolu de nombreuses équations très compliquées, je suis arrivé à la conclusion suivante :

tous les 10 ans (environ) on devient le vieux de quelqu’un. Soit la moitié de la « durée de vie » d’une génération !

– Vous : « Nooon ?! »

– Moi :  » Siii ! »

– Vous : « Pfff, arrête, tout ça c’est dans la tête ! »

C’est vrai.

Car : « quand on aime on a toujours 20 ans. »

Ce qui m’arrange. Vous n’imaginez pas à quel point !

😀

Quand on aime on a toujours vingt ans, Sing Sing / Jean-Pierre Ferland.

Publicités

3 Commentaires

Classé dans A

Fantasme (2)

Mon fantasme le plus prégnant, ce cher rêve récurrent :

On sonne chez moi. Je me dirige vers la porte d’entrée. J’ouvre. Là, juste en face de moi, aussi gracieuse et ravissante qu’elle l’était lorsque je l’ai rencontrée, se tient mon « amoureuse » – virtuelle et platonique – ma plus belle expérience dans le cyberespace. Elle est mon élue. Mais vit loin de moi. Elle est pourtant  venue. Elle est là. Juste devant moi. Tendre et souriante, elle s’avance. Et je ne peux m’empêcher – suprême désir, plaisir souverain – de la prendre et la serrer dans mes bras.

Il n’y pas de suite… Ce seul éternel instant suffit à me combler.

Ou presque…

Comment se contenter d’une abstraction, alors qu’on donnerait tout pour la voir devenir réalité ? Au rêve succède la frustration.

Knocking on Heavens’s Door / Bob Dylan.

Walking On Sunshine / Katrina & The Waves.
[I just can’t wait till the day when you knock on my door
I just can’t wait till you write me you’re comin around]

4 Commentaires

Classé dans F

Destin

– « Est-ce vrai que c’est parce qu’on m’a élevé comme un petit prince que je ne deviendrai jamais un grand roi ? »

– « C’est bien possible mon enfant… Dis-toi alors, tout simplement, que tel n’est peut-être pas ton destin. »

– « Alors je voudrais bien être un prince charmant ! »

– « Tu apprendras bien vite, cher enfant, que dans la vie on ne fait pas toujours ce que l’on veut. Mais ce que l’on peut. Du mieux qu’on le peut. C’est déjà beaucoup. Et puis tu sais, j’ai connu bien des jeunes femmes qui ont passé leur vie à attendre leur prince charmant sans que, la vieillesse venue, il ne leur soit jamais apparu (sauf en rêve). Elles ont pourtant fait tout ce qu’elles ont pu. Peut-être en ont-elles trop attendu. Ou bien le destin ne l’a pas voulu. »

– « Mais alors, on ne peut donc rien faire contre le destin ? »

– « Si, mon petit : prendre sa vie en main. Il me semble bien que ce soit le meilleur moyen d’envisager de meilleurs lendemains. Et de faire un joli pied de nez au destin ! »

5 Commentaires

Classé dans D

Bavardage

Je m’aperçois, avec un certain effroi, que plus j’avance dans ce blog, plus mes articles sont longs. « Que sont mes [aphorismes] devenus / Que j’avais de si près tenus ? » L’âge avançant, deviendrait-on plus bavard ? J’ai bien peur que oui ! 🙂

Poster un commentaire

Classé dans B

Mère

A Sylvain et au Dr B.

« On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille » chante Maxime Le Forestier. On ne choisit donc pas sa mère. Et c’est bien dommage. Car dans le cas contraire, il serait envisageable d’éviter les mères abusives, castratrices ou juives [adjectifs classés par ordre alphabétique, s’il vous plaît ! N’oublions pas que nous somme dans un dictionnaire. D’ailleurs, si vous connaissez d’autres synonymes, je suis preneur (1) (2)] ;-). Le « pire », dans tout ça, c’est qu’elles vous aiment et que vous les aimez aussi en retour ! Alors comment échapper à leur emprise ? Comment ne pas devenir dépendant ? Comment faire pour qu’à un âge parfois (très) avancé elles ne vous parlent plus comme à un enfant ? Peut-être, tout simplement, en négociant, comme le suggère le corps médical.

Merci Docteur ! Je vous dois combien ? 😀

(1) je ne recule devant aucune dépense lorsqu’il s’agit de mots.
(2) possessives, oui ! Merci Ghyslaine !

Poster un commentaire

Classé dans M

Baiser (2)

A MHF.

« Déposer un baiser de plume sur ton épaule de pêche. »
Voilà ce que je t’ai écrit un jour,
Il y a si longtemps maintenant.
J’ai revu ta maison,
Mais toi, jamais.
Qu’es-tu devenue ?
A quoi ressembles-tu ?
Maintenant…

1 commentaire

Classé dans B

Herbe

<< Aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs ».

Extrapolons (d’une certaine façon) ce proverbe ensemble, si vous le voulez bien. Si l’on s’en va la brouter, le risque potentiel est alors de devenir un mouton. Or le mouton se  fond dans la masse du troupeau. Et perd ainsi toute véritable identité. Mais, surtout, il se retrouve sans cesse sous la garde d’un chien. Et perd ainsi sa liberté.

Mais ceci n’est qu’une image. Et les images sont souvent trompeuses.

Poster un commentaire

Classé dans H