Archives de Tag: Vie

Vivre

Mieux vaut mourir jeune en ayant vécu intensément que vieux au terme d’une longue vie d’errance et d’ennui.

Into the Black / Neil Young, Chromatics.

It’s better to burn out than to fade away
It’s better to burn out than it is to rust

Où l’on peut constater que les pragmatiques Anglais ont tout compris. Ils savent faire court, eux ! 😀
Par contre leur langue possède un peu moins de nuances et de finesse que celle des Français. Une bien juste revanche. 🙂

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans V

Palmarès

Bon, je profite de l’ouverture très récente du Festival de Cannes pour décerner quelques palmes aux mots les plus récurrents de ce blog. J’utilise pour cela le nuage de tags (mots-clés en bon français) que l’on peut consulter dans la colonne de droite.

Le palmarès est donc le suivant :

  1. Palme d’or : « Vie »
  2. Palme d’argent : « Amour »
  3. Palme de bronze : « Temps » et « Savoir » (ex æquo)

CLAP, CLAP, CLAP !
[Applaudissements nourris et très enthousiastes du public (qui n’existe pas)].

Je suis tout à fait satisfait et très fier de ce résultat et je tiens à saluer le jury (qui n’existe pas non plus) pour ce choix. En guise de remerciement, je vais maintenant rédiger trois très courtes phrases (oui, trois !) en me servant de ces 4 mots (en tant que fan de l’OuLiPo, j’aime bien écrire sous contrainte).

Attention, roulement de tambours :

  1. « Il faut du temps, parfois une vie, pour savoir vraiment ce qu’est l’amour. »
  2. « Je sais très bien qu’un vie sans amour est une perte de temps. »
  3. « Saviez-vous que l’amour de ma vie est partie il y a quelque temps ? »

Et voilà. Oui, d’accord, je ne me suis pas foulé. Ou bien j’ai manqué d’inspiration. On est en effet très loin de la phrase de génie (auquel je vous ai habitué). 😀 Mais avec 4 mots que voulez-vous faire ? Si ce n’est le clown.

[Il me reste encore quelques parenthèses en magasin. Si ça intéresse quelqu’un…]

😀 😀 😀

2 Commentaires

Classé dans P

Regard (2)

Lorsque cet air rêveur envahit ton visage, que ton regard tourne au vague, et tes yeux se perdent dans l’immensité de l’inconnu, à quoi, à qui penses-tu ? Mystère. Ce genre de mystère qui provoque une irrésistible attraction. Et vous charme en un instant.

Commentaire : si « les yeux sont le miroir de l’âme », alors je vois de bien belles âmes derrière tout ça. Cependant, afin de désamorcer toute éventuelle polémique (je suis bien conscient que le sujet est assez sensible), je précise que je ne fais absolument pas l’apologie du voile. A mes yeux (c’est le cas de le dire !), il n’est ici qu’un « accessoire. » Qui permet de  focaliser l’attention sur de magnifiques et très esthétiques regards (images « photoshopées » donc « maquillées », le terme étant ici particulièrement approprié). Ce qui me fait également dire ceci : tout ce qui est masqué est en général très attirant ; tout ce que l’on dissimule attise curiosité et convoitise. Effet qui est totalement à l’opposé de l’objectif initial des plus rigoristes (pour ne pas dire extrémistes), qui consiste à cacher. Étonnant paradoxe.
D’une certaine manière, je reste donc tout à fait en accord avec la thématique de mon article.

Poster un commentaire

Classé dans R

Déception

Ne rien attendre. Voilà peut-être le meilleur moyen de ne pas être déçu.

Du moins c’est ce qu’on dit.

5 Commentaires

Classé dans D

Age (2)

Si :

  • Un individu de plus de 45 ans s’adresse à vous en employant un « Monsieur » ou un « Madame » très prononcé.
  • Votre fille ainée vous annonce au téléphone, dans la plus complète euphorie : « Papa, je vais bientôt être maman ! »
  • Vous constatez avec un certain soulagement (ou pas) que vous n’êtes pas très loin de l’âge de la retraite.
  • Les regards des personnes de l’autre sexe (ou pas) que vous croisez ne sont plus rieurs, tentateurs, séducteurs, aguicheurs ni souriants, mais froids, absents et indifférents.

Vous en déduirez probablement ceci : « Punaise ! Il me semble que je suis en train de prendre un coup de vieux, moi… » Surtout ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal.

En effet, après une longue enquête, une étude sociologique assez poussée, et avoir résolu de nombreuses équations très compliquées, je suis arrivé à la conclusion suivante :

tous les 10 ans (environ) on devient le vieux de quelqu’un. Soit la moitié de la « durée de vie » d’une génération !

– Vous : « Nooon ?! »

– Moi :  » Siii ! »

– Vous : « Pfff, arrête, tout ça c’est dans la tête ! »

C’est vrai.

Car : « quand on aime on a toujours 20 ans. »

Ce qui m’arrange. Vous n’imaginez pas à quel point !

😀

Quand on aime on a toujours vingt ans, Sing Sing / Jean-Pierre Ferland.

3 Commentaires

Classé dans A

Boxeur

Pour Halle Gorry.

J’ai déjà pris un bon crochet du droit. Puis un du gauche. Je vais éviter le prochain direct à la face. Et certainement pas succomber à un uppercut.
Mais si par malheur, je me retrouvais au tapis, je me relèverais à nouveau. C’est mon boulot. C’est ma vie.

 

Quatre boules de cuir / Claude Nougaro.

Poster un commentaire

Classé dans B

Espoir (2)

« Tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir », dit-on.
Mais quand il n’y a plus d’espoir, que fait-on ?

1 commentaire

Classé dans E