Archives de Tag: Tendresse

Fantasme (2)

Mon fantasme le plus prégnant, ce cher rêve récurrent :

On sonne chez moi. Je me dirige vers la porte d’entrée. J’ouvre. Là, juste en face de moi, aussi gracieuse et ravissante qu’elle l’était lorsque je l’ai rencontrée, se tient mon « amoureuse » – virtuelle et platonique – ma plus belle expérience dans le cyberespace. Elle est mon élue. Mais vit loin de moi. Elle est pourtant  venue. Elle est là. Juste devant moi. Tendre et souriante, elle s’avance. Et je ne peux m’empêcher – suprême désir, plaisir souverain – de la prendre et la serrer dans mes bras.

Il n’y pas de suite… Ce seul éternel instant suffit à me combler.

Ou presque…

Comment se contenter d’une abstraction, alors qu’on donnerait tout pour la voir devenir réalité ? Au rêve succède la frustration.

Knocking on Heavens’s Door / Bob Dylan.

Walking On Sunshine / Katrina & The Waves.
[I just can’t wait till the day when you knock on my door
I just can’t wait till you write me you’re comin around]

Publicités

4 Commentaires

Classé dans F

Passion

La passion amoureuse dure trois ans, dit-on. Ah bon !? Comment le sait-on ?…
Personnellement, ce que je crois savoir, c’est qu’elle finit souvent mal. Tout du moins dans les œuvres de fiction.
[Voir à ce sujet : Anna Karénine, Les Hauts de Hurlevent ou bien encore Roméo et Juliette. Il serait facile de compléter la liste.]
Mais la passion peut aussi se métamorphoser en tout autre chose : une sorte d’amour-tendresse-complicité, par exemple. Ou bien en haine, que l’on dit aussi être proche de l’amour…
Quoi qu’il en soit, tout vaut mieux que la froide indifférence.

Poster un commentaire

Classé dans P