Archives de Tag: Oeuvre

Endocrinologie

Pour ceux qui le connaissent, [le Christ] est l’œuvre accomplie dont je parlais plus haut, l’imaginaire incarné. Mais du fait même de cette incarnation, peut-il être mieux que nous sommes ? Cela n’est possible que s’il représente l’imaginaire incarné dans l’espèce comme dans chaque individu, élément de l’ensemble. Pour lui aussi, à mon sens, le mot d’amour a été galvaudé. Dans les contexte où il est utilisé on peut aussi bien choisir celui de haine. Il y a autant d’amour dans la haine qu’il y a de haine dans l’amour. C’est une question d’endocrinologie.

Éloge de la fuite / Henri Laborit.
[Excellent Bouquin, que je vous conseille].

« Vous avez quatre heures. allez-y ! »  😀

Endocrinologie : Partie de la physiologie et de la médecine qui étudie les glandes endocrines, leur fonctionnement et leurs maladies. In : Le Petit Robert.
Glandes endocrines : glandes à sécrétion interne, dont les produits (hormones) sont déversés directement dans le sang et la lymphe. In : Le Petit Robert.

Mais qui est donc Henri Laborit ?

Punaise je suis bien sérieux ce soir ! Je vais avoir du mal à trouver une vidéo pour illustrer tout ça…  😀

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans E

Passion

La passion amoureuse dure trois ans, dit-on. Ah bon !? Comment le sait-on ?…
Personnellement, ce que je crois savoir, c’est qu’elle finit souvent mal. Tout du moins dans les œuvres de fiction.
[Voir à ce sujet : Anna Karénine, Les Hauts de Hurlevent ou bien encore Roméo et Juliette. Il serait facile de compléter la liste.]
Mais la passion peut aussi se métamorphoser en tout autre chose : une sorte d’amour-tendresse-complicité, par exemple. Ou bien en haine, que l’on dit aussi être proche de l’amour…
Quoi qu’il en soit, tout vaut mieux que la froide indifférence.

Poster un commentaire

Classé dans P