Archives de Tag: Mot

Contexte

« Je me souviens qu’un jour […] notre orthophoniste m’a expliqué que la mémoire emmagasine les informations avec leur environnement. Même si je vois le visage de ma boulangère tous les matins en allant acheter mon pain, il se peut que je ne la reconnaisse pas en la croisant dans la rue ou au supermarché : je vais probablement me dire que je l’ai déjà vue, mais je ne vais pas me rappeler tout de suite de qui il s’agit. Et peut-être pas du tout. »

In : Les Trois Médecins / Martin Winckler, Gallimard, 2006, (Folio ; 4438), p. 509. Première éd. chez P.O.L, 2004.

J’ai vécu cette situation un nombre incalculable de fois ! Me disant sur le champ que je n’étais pas très physionomiste (pas plus qu’orthophoniste d’ailleurs). 😀 Avant de me rendre compte (je le dis avec mes mots) que cela n’était qu’une question de contexte. Sorti de celui-ci, il est parfois assez difficile de reconnaître quelqu’un, que pourtant l’on connaît.

A ma fille chérie, qui m’a fait connaître ce bouquin. :-*

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans C

Coup de coeur

Des mots des lèvres douces. Voilà, c’est tout et c’est bien suffisant.

Mes mots tes lèvres douces / Laurie Darmon.
[Voici une jeune femme qui
sait merveilleusement manier et marier les mots. Et en jouer].

2 Commentaires

Classé dans C

Fin

Ayé, j’ai fini !!! 365ème article (ou billet). As much as days in a year. Yes ! Yeah !
Pour les nouveaux voir « A propos ».

Mais ceci n’est qu’une « fausse sortie ». Pourquoi me direz-vous ?

J’explique :

J’ai encore plein d’autres mots « en magasin ». Quelques-uns dans mes brouillons WordPress. La majorité sur des feuilles A4 « recyclées » et pliées en deux (vous saurez tout). Donc, comme j’ai encore pas mal de stock, et que je n’aime pas gaspiller, je vais continuer à publier (non, arrêtez d’applaudir, ça me gêne). 😀

Oui, je vais continuer à publier. Jusqu’à l’épuisement (des stocks). Mais de moins en moins fréquemment (non, ne faites pas cette tête-là, vous me mettez dans l’embarras). 😀 J’aurai donc de moins en moins de « clients ». Mais, au moins, j’aurai tenu mon engagement. Pour le moment, je ne fais que repousser très légèrement l’heure du bilan. Lorsque vous verrez ce mot apparaître, suivi d’une colonne de chiffres (commentés), alors seulement vous pourrez être certain que ce sera véritablement la fin.

Vous pourrez alors constater que j’ai presque autant de hits (de visites) que Google. Qui a d’ailleurs proposé de me racheter. Si, si ! 😀 😀 😀

Pour finir (provisoirement), je souhaiterais adresser un message personnel à une amie blogueuse : Marie, j’aime tes tableaux, j’aime tes photos, j’aime tes textes, j’aime le pays où tu vis, j’aime ta beauté. Si je t’avais croisée, ou rencontrée, je suis certain que je t’aurais appréciée (aimée ?). Alors continue : fais-nous rêver ! Il n’y a finalement que cela qui compte (conte).

Tu es là –> https://quelquespasdanslevastemonde.wordpress.com/

Et là –> https://bleuemarie.wordpress.com/

Et « quelquepartdansmoncœur.com ». 😉

Enfin, qu’y a-t-il de plus proche de l’amour si ce n’est l’amitié ?

A bientôt, peut-être… :-*

2 Commentaires

Classé dans F

Beauté

J’ai entendu ce soir (à la télé) que « c’est la beauté qui sauvera le monde ». Je veux bien le (y) croire et je le souhaite de tout mon cœur. A un détail près : j’y ajouterais l’amour. Car sans amour, point de salut.

[J’ai constaté au passage que je n’avais créé aucune entrée pour ce mot dans cet atypique dictionnaire. Enfin si, c’est fait maintenant 🙂 (et il était déjà présent dans certains de mes articles, j’ai vérifié). Mais je n’ai fait ici que recueillir les propos d’un autre. Je souhaite donner ma propre définition, puisque c’est le principe initial de ce blog. Je vais donc le noter et m’y atteler, mais ça ne va pas être de la tarte ! Je me demande si je ne vais pas faire appel à Baudelaire, puisqu’il en a parlé beaucoup mieux que je ne saurai et pourrai jamais le faire].


EURYTHMICS – The Miracle of Love

3 Commentaires

Classé dans B

Dysgraphie

Je suis un « dysgraphique du clavier ». Alors que je croyais jusqu’à ce soir être un authentique « dyslexique du clavier ». Quelle surprise !
Étant donné que ce mot est assez peu usité, je recopie la définition que donne le Petit Robert de « dysgraphie » :
Difficulté dans l’acquisition ou l’exécution de l’écriture, liée à des troubles fonctionnels (en l’absence de déficiences intellectuelles) ».
Je suis assez dépité d’apprendre que j’ai des « troubles fonctionnels » (?!). Mais heureux de savoir que je n’ai pas de « déficiences intellectuelles ». Ouf !
Tout ça pour dire qu’il faut que j’apprenne à taper un peu mieux, quoi ! Mais je m’y emploie.  😀

Comme ces deux termes semblent être très liés, voici également la définition que donne ce même Petit Robert de la dyslexie :
Trouble de la capacité de lire, ou difficulté à reconnaître et à reproduire le langage écrit.
Je pense donc que je suis quand même un tout petit peu dyslexique (du clavier) aussi. Soyons précis ! 😀

Enfin, il peut arriver que l’on soit dysorthographique.
Dysorthographique : Trouble dans l’acquisition et la maîtrise des règles de l’orthographe (en l’absence de déficiences intellectuelles).
Mais là, ce n’est absolument pas mon cas ! Et c’est une autre histoire…

Poster un commentaire

Classé dans D

Vie (5)

<< One life. Live it.>>
Une vie. Vis-la.
Difficile de faire mieux en si peu de mots. Bravo !

Et surtout merci à Voisine Sims !

Poster un commentaire

Classé dans V

Poète (2)

C’est un orfèvre. Il travaille, façonne, fignole, polit et peaufine ses vers afin qu’ils soient aussi brillants, éclatants, étincelants qu’une pierre précieuse sortie des mains du joaillier. L’un comme l’autre utilise un matériau brut pour créer et donner naissance au plus précieux des bijoux : une œuvre d’art.

4 Commentaires

Classé dans E