Archives de Tag: Lendemain

Passé (3)

Il nous est impossible d’avoir une quelconque action sur le passé (excepté par la pensée ***). Les choses changent. Tout comme notre vision des choses change. Ne reste plus qu’une douce nostalgie, qui n’est pas si désagréable que ça, au fond. Mais nous avons encore le temps et la possibilité de préparer nos lendemains. Ou, mieux encore : utiliser le temps qui nous reste pour apprendre à savourer et profiter de l’instant présent – ce qui nécessite un assez long apprentissage.  -_-
Amen. 🙂
*** A moins bien sûr d’être en possession de « La machine à explorer le temps » d’H.G. Wells, ce qui me paraît peu probable. 😀

Des lendemains qui chantent / Françoise Hardy, Benjamin Biolay.

Retour vers le futur / Robert Zemeckis.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans P

Texte

Un texte et une pâte à crêpes ont une chose en commun. Si on les laisse reposer une nuit, ils seront meilleurs le lendemain.

Ce qui ne fut pas le cas en l’occurrence. 😀

4 Commentaires

Classé dans T

Destin

– « Est-ce vrai que c’est parce qu’on m’a élevé comme un petit prince que je ne deviendrai jamais un grand roi ? »

– « C’est bien possible mon enfant… Dis-toi alors, tout simplement, que tel n’est peut-être pas ton destin. »

– « Alors je voudrais bien être un prince charmant ! »

– « Tu apprendras bien vite, cher enfant, que dans la vie on ne fait pas toujours ce que l’on veut. Mais ce que l’on peut. Du mieux qu’on le peut. C’est déjà beaucoup. Et puis tu sais, j’ai connu bien des jeunes femmes qui ont passé leur vie à attendre leur prince charmant sans que, la vieillesse venue, il ne leur soit jamais apparu (sauf en rêve). Elles ont pourtant fait tout ce qu’elles ont pu. Peut-être en ont-elles trop attendu. Ou bien le destin ne l’a pas voulu. »

– « Mais alors, on ne peut donc rien faire contre le destin ? »

– « Si, mon petit : prendre sa vie en main. Il me semble bien que ce soit le meilleur moyen d’envisager de meilleurs lendemains. Et de faire un joli pied de nez au destin ! »

5 Commentaires

Classé dans D

Femme (6)

Quand une femme vous annonce « Il me faut du temps » ou bien « Je ne suis pas prête », comprenez « Je ne veux pas de toi ». Quand on une femme, allongée à vos côtés par une belle nuit d’été, vous dit « Non »,  il faut comprendre « Mais si, imbécile, tu n’a rien compris, ça voulait dire oui ! » C’est du moins ce qu’elle vous annonce froidement le lendemain.  Je ne suis nullement misogyne (ce serait même plutôt le contraire). Ce que je viens de vous raconter là, c’est du « vécu », de « l’authentique » ! Si, si, Messieurs-Dames, je vous l’assure ! Et vous pouvez me croire sur parole.

Un jour, il y très longtemps – j’étais encore adolescent – on m’a dit que j’avais une « libido féminine » (comprenne qui pourra). Ça, c’est une (jeune) femme qui me l’a dit. Une autre fois (beaucoup plus récemment) on m’a dit : « tu as un cerveau aussi compliqué que celui d’une femme ». Ça, c’est un homme qui me l’a dit. Est-il misogyne, lui ? Je ne le crois pas.  Il aime les femmes tout autant que moi. Je conclus de tout cela qu’il y a en moi une part féminine. Et je l’assume.

Je devrais par conséquent être assez bien placé pour comprendre les femmes. Hé bien non, justement ! Je n’y comprends toujours rien, je dois l’avouer. Et je crois que je ne saurai jamais vraiment comment  elles « fonctionnent ». Ou plutôt certaines d’entre elles. Il ne faut pas généraliser ! (J’ai en effet connu quelques expériences ou relations beaucoup plus simples que celles que je viens de citer).

Il est est possible, alors, que je sois parfois (souvent ?) tombé sur des « tordues ». Ou bien, qu’effectivement, je sois un authentique imbécile !

17 Commentaires

Classé dans F