Archives de Tag: Indifférence

Age (2)

Si :

  • Un individu de plus de 45 ans s’adresse à vous en employant un « Monsieur » ou un « Madame » très prononcé.
  • Votre fille ainée vous annonce au téléphone, dans la plus complète euphorie : « Papa, je vais bientôt être maman ! »
  • Vous constatez avec un certain soulagement (ou pas) que vous n’êtes pas très loin de l’âge de la retraite.
  • Les regards des personnes de l’autre sexe (ou pas) que vous croisez ne sont plus rieurs, tentateurs, séducteurs, aguicheurs ni souriants, mais froids, absents et indifférents.

Vous en déduirez probablement ceci : « Punaise ! Il me semble que je suis en train de prendre un coup de vieux, moi… » Surtout ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal.

En effet, après une longue enquête, une étude sociologique assez poussée, et avoir résolu de nombreuses équations très compliquées, je suis arrivé à la conclusion suivante :

tous les 10 ans (environ) on devient le vieux de quelqu’un. Soit la moitié de la « durée de vie » d’une génération !

– Vous : « Nooon ?! »

– Moi :  » Siii ! »

– Vous : « Pfff, arrête, tout ça c’est dans la tête ! »

C’est vrai.

Car : « quand on aime on a toujours 20 ans. »

Ce qui m’arrange. Vous n’imaginez pas à quel point !

😀

Quand on aime on a toujours vingt ans, Sing Sing / Jean-Pierre Ferland.

Publicités

3 Commentaires

Classé dans A

Indifférence

Depuis ce jour funèbre, j’ai oscillé entre colère et culpabilité ; manque et ressentiment.

Le manque et la colère se sont estompés, au fil du temps. Seuls la culpabilité et le ressentiment se manifestent encore, de temps en temps. Sournoise et indésirable présence.

J’attends avec impatience… l’indifférence.

4 Commentaires

Classé dans I

Passion

La passion amoureuse dure trois ans, dit-on. Ah bon !? Comment le sait-on ?…
Personnellement, ce que je crois savoir, c’est qu’elle finit souvent mal. Tout du moins dans les œuvres de fiction.
[Voir à ce sujet : Anna Karénine, Les Hauts de Hurlevent ou bien encore Roméo et Juliette. Il serait facile de compléter la liste.]
Mais la passion peut aussi se métamorphoser en tout autre chose : une sorte d’amour-tendresse-complicité, par exemple. Ou bien en haine, que l’on dit aussi être proche de l’amour…
Quoi qu’il en soit, tout vaut mieux que la froide indifférence.

Poster un commentaire

Classé dans P