Archives de Tag: Eviter

Regard (2)

Lorsque cet air rêveur envahit ton visage, que ton regard tourne au vague, et tes yeux se perdent dans l’immensité de l’inconnu, à quoi, à qui penses-tu ? Mystère. Ce genre de mystère qui provoque une irrésistible attraction. Et vous charme en un instant.

Commentaire : si « les yeux sont le miroir de l’âme », alors je vois de bien belles âmes derrière tout ça. Cependant, afin de désamorcer toute éventuelle polémique (je suis bien conscient que le sujet est assez sensible), je précise que je ne fais absolument pas l’apologie du voile. A mes yeux (c’est le cas de le dire !), il n’est ici qu’un « accessoire. » Qui permet de  focaliser l’attention sur de magnifiques et très esthétiques regards (images « photoshopées » donc « maquillées », le terme étant ici particulièrement approprié). Ce qui me fait également dire ceci : tout ce qui est masqué est en général très attirant ; tout ce que l’on dissimule attise curiosité et convoitise. Effet qui est totalement à l’opposé de l’objectif initial des plus rigoristes (pour ne pas dire extrémistes), qui consiste à cacher. Étonnant paradoxe.
D’une certaine manière, je reste donc tout à fait en accord avec la thématique de mon article.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans R

Peur (3)

A QF, comme t’aurait baptisé Stanley Kubrick, dans « 2001, l’odyssée de l’espace ».

“La peur n’évite pas le danger, le courage non plus. Mais la peur rend faible, et le courage rend fort.”
Survivre avec les loups / Misha Defonseca.

Tu sembles l’ignorer, mon ami, malgré tout le respect que je te dois.

Poster un commentaire

Classé dans P

Boxeur

Pour Halle Gorry.

J’ai déjà pris un bon crochet du droit. Puis un du gauche. Je vais éviter le prochain direct à la face. Et certainement pas succomber à un uppercut.
Mais si par malheur, je me retrouvais au tapis, je me relèverais à nouveau. C’est mon boulot. C’est ma vie.

 

Quatre boules de cuir / Claude Nougaro.

Poster un commentaire

Classé dans B

Mère

A Sylvain et au Dr B.

« On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille » chante Maxime Le Forestier. On ne choisit donc pas sa mère. Et c’est bien dommage. Car dans le cas contraire, il serait envisageable d’éviter les mères abusives, castratrices ou juives [adjectifs classés par ordre alphabétique, s’il vous plaît ! N’oublions pas que nous somme dans un dictionnaire. D’ailleurs, si vous connaissez d’autres synonymes, je suis preneur (1) (2)] ;-). Le « pire », dans tout ça, c’est qu’elles vous aiment et que vous les aimez aussi en retour ! Alors comment échapper à leur emprise ? Comment ne pas devenir dépendant ? Comment faire pour qu’à un âge parfois (très) avancé elles ne vous parlent plus comme à un enfant ? Peut-être, tout simplement, en négociant, comme le suggère le corps médical.

Merci Docteur ! Je vous dois combien ? 😀

(1) je ne recule devant aucune dépense lorsqu’il s’agit de mots.
(2) possessives, oui ! Merci Ghyslaine !

Poster un commentaire

Classé dans M

Guerre (1)

La question est et restera : comment l’éviter ?

[Je viens de voir « Soldat bleu » et je considère que tout massacre ou génocide – quel qu’il soit – est scandaleux !]

Poster un commentaire

Classé dans G