Archives de Tag: Essayer

Mode

La mode, ça se démode aussi vite que ça « se mode » (je n’invente rien ; à part peut-être le verbe « se moder » qui n’existe pas). 🙂
La mode c’est fait pour les snobs et/ou ceux qui ont les moyens de faire la course à l’avant. Et pour les crétins qui essaient de les suivre, mais n’en ont pas les moyens.
Je sais que je ne vais pas vraiment me faire que des ami(e)s en écrivant cela, mais ce n’est pas mon pauvre petit blog qui changera les choses ni ne bouleversera le monde (soustrayez le « n », reste « mode »). Je tiens néanmoins à dire que –  fondamentalement – je n’ai rien contre la mode (c’est joli, c’est brillant, c’est attirant, ça permet de créer des parfums, et des emplois). Mais – personnellement – ce que je préfère par-dessus tout dans la mode (et je sais que je suis loin d’être le seul) ce sont les mannequins (elles sont jolies, brillantes, attirantes, sentent bon et seraient capables de vous faire perdre votre emploi – d’un seul regard, d’un simple battement de cil).

Hélas sous cette belle apparence se cachent parfois bien des souffrances. L’envers du décor est un peu moins reluisant. Les rois de la mode – qui donnent le « la » et définissent la norme – se comportent souvent en véritables tyrans, considérant leurs mannequins comme de simples esclaves, sachant très bien qu’elles seront prêtes à (presque) tout endurer en échange d’un peu de renommée ou de célébrité.

Victime de la mode / Mc Solaar.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans M

Problème

Si l’on y est confronté, il faut essayer de se dire à soi-même : « Tout problème a une solution ». Si l’on parvient à s’en convaincre, sa résolution s’en trouvera facilitée. Cela change tout !

Poster un commentaire

Classé dans P

Brièveté

J’essaie de faire court. Je sais pas toujours.

Poster un commentaire

Classé dans B

Sourire (2)

Vous avez du mal à dormir ? Fermez les yeux, et ne pensez plus qu’à une chose : sourire. Vous devriez alors avoir un peu plus de facilité à vous endormir.

-_-

Si ça ne fonctionne pas, vous aurez quand même essayé. Et un sourire ce n’est jamais perdu.

Autre solution : la respiration. Ample, profonde et abdominale. Du ventre jusqu’aux clavicules. Si ça ne marche toujours pas, au moins ça vous détendra.

Dans le genre délétère, il y a le somnifère.

Ou bien, ultime recours : l’adagio pour cordes de Samuel Barber, que voici :

Ne me remerciez pas. J’ai fait ce que j’ai pu. Mais je ne garantis pas le résultat…

5 Commentaires

Classé dans S

Travail

Au Dr C.

Un jour – alors que je me plaignais d’une sorte de « malaise professionnel » – le médecin à qui je me confiais  m’a suggéré ceci : « Essayez, autant que faire se peut, de prendre du plaisir dans ce que vous faites au travail. »
Je n’ai jamais oublié ce conseil. Je m’en suis inspiré ; l’ai utilisé chaque fois que je le pouvais (car il peut s’appliquer à l’ensemble de la vie quotidienne).
Il suffit juste, parfois, de considérer la réalité sous un autre angle, de simplement changer de point de vue, pour que notre vision des choses soit transformée. Cela rejoint, en substance, ce que nous dit le célèbre dicton du verre à demi-vide ou à demi-plein.

Poster un commentaire

Classé dans T

Projet

Rêve que l’on essaie à toute force de rationaliser.

Poster un commentaire

Classé dans P