Archives de Tag: Coeur

Beauté

J’ai entendu ce soir (à la télé) que « c’est la beauté qui sauvera le monde ». Je veux bien le (y) croire et je le souhaite de tout mon cœur. A un détail près : j’y ajouterais l’amour. Car sans amour, point de salut.

[J’ai constaté au passage que je n’avais créé aucune entrée pour ce mot dans cet atypique dictionnaire. Enfin si, c’est fait maintenant 🙂 (et il était déjà présent dans certains de mes articles, j’ai vérifié). Mais je n’ai fait ici que recueillir les propos d’un autre. Je souhaite donner ma propre définition, puisque c’est le principe initial de ce blog. Je vais donc le noter et m’y atteler, mais ça ne va pas être de la tarte ! Je me demande si je ne vais pas faire appel à Baudelaire, puisqu’il en a parlé beaucoup mieux que je ne saurai et pourrai jamais le faire].


EURYTHMICS – The Miracle of Love

Publicités

3 Commentaires

Classé dans B

Séparation (2)

Déchirement du cœur, du corps, des nerfs, de l’âme, de l’esprit.
Ainsi soit-il.

L’un part et l’autre reste / Charlotte Gainsboutg.

Separate Ways / Gary Moore.

Poster un commentaire

Classé dans S

Bonbon

Certains bonbons cachent un cœur tendre sous un solide enrobage. Il en va de même avec les êtres humains. Tout comme avec toi, mon amie.

Alter Ego / Jean-Louis Aubert.

Poster un commentaire

Classé dans B

Vieillir

C’est lorsque l’on croise des passantes dans la rue et que l’on s’aperçoit que toutes celles qui nous plaisent sont plus jeunes que nous – et ne nous regardent plus – que l’on commence réellement à se sentir vieillir. Pourtant notre cœur ne cesse d’avoir vingt ans…

2 Commentaires

Classé dans V

Paradoxe

L’homme est fait de paradoxes : déchirement et soulagement peuvent, par exemple, coexister dans son esprit ou dans son cœur. Ce n’est qu’une question de moments.

Poster un commentaire

Classé dans P

Martinet

Ce soir, le cri tournant des martinets déchire cruellement mon cœur.

Poster un commentaire

Classé dans M

Intelligence

Elle est protéiforme et plurielle.
C’est celle de l’esprit bien sûr, mais aussi celle du cœur, celle des mains, des yeux, du corps ; celle des uns, celle des autres, la nôtre… Si ma mémoire de latiniste est bonne, « intelligere » signifie comprendre ; et il n’y a pas en nous que l’esprit qui soit à même de comprendre. La compréhension passe par bien d’autres canaux…
Mieux vaudrait donc parler d’intelligenceS, que d’Intelligence.

A.I. Intelligence Artificielle / Steven Spielberg.

Poster un commentaire

Classé dans I