Archives de Tag: Ciel

Pluie (2)

Lorsque l’averse survient, ne baissez pas la tête. Ne la penchez plus vers le sol. Tournez-la vers le ciel. Sentez les gouttes caresser et inonder votre visage. Accueillez la pluie comme une bénédiction. Vous verrez : ça change tout !

It’s raining again / Supertramp.

 

Have You ever Seen the Rain ? / Creedence Clearwater Revival.

 

Here Comes The Rain Again / Eurythmics.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans P

Neige

Quelle ne fut pas ma surprise ce matin, lorsqu’en ouvrant mes volets, je découvris, sur les toitures et les trottoirs, une fine couche de neige ! Car je n’avais ni vu ni entendu les prévisions météorologiques de la veille. Sans doute erronées, comme on me le confirma plus tard dans la journée.

La première image qui me vint instantanément à l’esprit fut celle d’un gâteau saupoudré de sucre glace. Ne me demandez pas pourquoi. Probablement parce que suis gourmand. A l’étonnement succéda le contentement. Car j’aime la neige. Elle est pour moi un cadeau du ciel. Comme, encore enfant, je croyais que l’étaient mes cadeaux de Noël, dans leurs écrins chamarrés.

C’est sans doute pourquoi revinrent à ma mémoire divers souvenirs d’hivers enneigés, datant de mon d’enfance : boules et bonhommes de neige bien sûr, glissades en tous genres sur des luges de fortune, bonnets et gants de laine tout mouillés, parties de hockey sur glace improvisées, en compagnie de mon voisin, dans l’allée bordant la maison de ses parents. Et la douce chaleur du foyer succédant à la fraîcheur de l’extérieur.

Ma journée commençait bien. Les désagréments et les rabat-joie, on verrait ça plus tard. Pour l’instant, je ressentais seulement l’impérieux besoin de partager ce petit moment de bonheur avec quelqu’un. Et comme je n’avais personne sous la main, je me mis tout simplement à écrire. Ce que vous êtes en train de lire.

1 commentaire

Classé dans N

Arbre

Relie ciel et terre.

La Robe et l’échelle / Francis Cabrel.

Poster un commentaire

Classé dans A

Souvenir

Parfois, ils nous entrainent au fin fond des amers et sombres abysses, comme tirés irrémédiablement par un lourd et pesant boulet de métal, qui déchire et désarticule notre cheville. Parfois au contraire, ils sont comme un jeu de légers ballons multicolores qui, nous prenant doucement par le poignet,  nous élèvent vers le ciel.

Poster un commentaire

Classé dans S

Marchand de sable (2)

To NL, GoV.

Quand il arriva, elle dormait. Comme d’habitude. Comme à chaque fois qu’il lui rendait visite. Il aurait tant voulu la voir éveillée et s’ébattre dans la lumière du jour ! Après avoir regagné son petit nuage dans le ciel, il lança sur sa demeure une poignée de sable d’un or étincelant, afin que son sommeil soit doux et reposant. Il savait qu’il la reverrait la nuit prochaine. Cela l’aidait à supporter sa triste condition de marchand de sable…

13 Commentaires

Classé dans M