Archives de Catégorie: P

Peur (3)

A QF, comme t’aurait baptisé Stanley Kubrick, dans « 2001, l’odyssée de l’espace ».

“La peur n’évite pas le danger, le courage non plus. Mais la peur rend faible, et le courage rend fort.”
Survivre avec les loups / Misha Defonseca.

Tu sembles l’ignorer, mon ami, malgré tout le respect que je te dois.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans P

Photographe

Tout comme les cordonniers il est mal chaussé. Il passe tellement de temps à prendre des photos des autres qu’il en possède très peu de lui-même. Heureusement on a « inventé » le selfie ! Qui se dénommait autrefois « autoportrait ». C’est la même chose, avec le téléphone en prime.

Blow-up / Michelangelo Antonioni.

 

Poster un commentaire

Classé dans P

Planète

Les hommes viennent de Mars (en trimbalant leur testostérone).
Les femmes viennent de Vénus (en portant leur œstrogène et leur progestérone).*
Deux nuances de Gray.**

* C’est pas juste, elles sont plus chargées.
** Au cas où, je précise que Paul Gray est l’auteur de ce best-seller interplanétaire (l’adjectif est tout à fait approprié en l’occurrence).

😀

Je n’en suis pas trop mécontent de celle-là. Écoutons un peu de musique pour fêter ça.

Venus / Shocking Blue.

Ce n’était pas encore tout à fait au point au niveau du playback. Il y a eu beaucoup de progrès faits en ce domaine, depuis. Grâce à la science et au sens du spectacle.

 

1 commentaire

Classé dans P

Pluie (2)

Lorsque l’averse survient, ne baissez pas la tête. Ne la penchez plus vers le sol. Tournez-la vers le ciel. Sentez les gouttes caresser et inonder votre visage. Accueillez la pluie comme une bénédiction. Vous verrez : ça change tout !

It’s raining again / Supertramp.

 

Have You ever Seen the Rain ? / Creedence Clearwater Revival.

 

Here Comes The Rain Again / Eurythmics.

2 Commentaires

Classé dans P

Patriarcat

A toi, très chère amie, Goddess of Victory, qui a éveillé mon esprit.
You’ll stay forever my cyberlover. Even if we were only both players.

Pour mon 400ème article (oui, je n’ai pas tenu ma promesse de m’en tenir à 365 comme je l’avais annoncé dans mon « A propos » –> https://antidictionnaire.com/a-propos/), je tiens à laisser la parole à une femme. Une grande dame. Qui nous a fait entendre un autre son de cloche, à nous les hommes.

Voici ce qu’elle nous dit :

« La vie des gens des deux sexes […] est ardue, difficile, une lutte perpétuelle. Elle exige un courage et une force gigantesques. Et plus que toute autre chose peut-être, elle exige de la confiance en soi. Sans cette confiance, nous sommes semblables à des bébés dans leurs berceaux. Et comment pouvons-nous faire naître cette qualité impondérable et cependant si précieuse ? En pensant que les autres sont inférieurs à nous. En sentant que nous avons quelques supériorités innées. […] D’où l’énorme importance pour un patriarche conquérant ou patent dans le fait de sentir que beaucoup d’êtres humains – en réalité la moitié du genre humain * – lui sont, par leur nature même, inférieurs. Sans doute est-ce là une des principales sources de son autorité. »

* Comprendre : les femmes.

Une chambre à soi /  Virginia Woolf.

Poster un commentaire

Classé dans P

Point commun

Si l’on cherche bien, on s’en trouvera au moins un avec tout un chacun.

Poster un commentaire

Classé dans P

Poitrine

Je privilégie la forme au volume.

Poster un commentaire

Classé dans P