Chanson

Pour mon amie Marguerite. Je n’ose dire ma plus fidèle groupie.
[Nan, Marguerite, j’ai pas dit « Droopy » ! J’ai dit « groupie » !] 😀

Chère Marguerite,

Tu m’as demandé, par formulaire électronique interposé (en 3 exemplaires) :-), d’écrire quelques mots sur le verbe « Chanter ». Par le plus curieux des hasards (et non par esprit de contradiction), très peu de temps auparavant, j’avais prévu de consacrer une entrée de cet antidictionnaire au mot « Chanson » [Nan, Marguerite, j’ai pas dit « Chausson » ! J’ai dit « chanson » ! C’est pénible à la fin !] 😀

Mais ce que j’avais prévu, surtout, c’était de me taire (enfin !) 🙂 pour céder la parole à deux grands messieurs. Le premier a écrit l’un des plus beaux poèmes d’amour que je connaisse (bien entendu cet avis est totalement subjectif et masculin, ce que je revendique). Le second l’a mis en musique, avec le talent qu’on lui connaît. Et voilà ce que cela donne (je cite la 1ère strophe, puis insère la chanson dans son intégralité) :

« Je veux dédier ce poème
A toutes les femmes qu’on aime
Pendant quelques instants secrets
A celles qu’on connaît à peine
Qu’un destin différent entraîne
Et qu’on ne retrouve jamais. »

Les Passantes / Antoine Pol, Georges Brassens.
Publicités

3 Commentaires

Classé dans C

3 réponses à “Chanson

  1. J’espère juste t’avoir fait sourire ou même rire. Ça, ça serait le top, très chère. 😉

    Aimé par 1 personne

Si vous souhaitez intervenir, c'est ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s