Séparation

C’est un deuil. Une mort sans décès. Quoique, dans les cas extrêmes, elle peut peut être fatale. Mais, en règle générale, on y survit – ou plutôt on « vit avec ».
A l’inverse (ou par la suite), elle peut générer un authentique et bénéfique soulagement.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans S

2 réponses à “Séparation

  1. Oui, on vit avec, et même lorsqu’on en est l’initiateur, elle est souffrance, ….et aussi porte ouverte

    Aimé par 1 personne

  2. Suis tout à fait d’accord. Mais j’ai tendance à penser que c’est « un tout petit peu » plus « facile » pour celui ou celle qui prend l’initiative. L’un choisit (décide), l’autre subit (n’a pas le choix ; sauf de se battre pour essayer de « sauver le coup », sans succès en général). Mais je ne nie pas pour autant la souffrance de « l’initiateur ». [Je suis très prudent, d’où les guillemets]. 😉 Merci de ta (tes) visite(s). 🙂

    J'aime

Si vous souhaitez intervenir, c'est ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s