Retour

En amour, le retour en arrière peut-il s’apparenter à un « retour de flamme » ? Certes non. Il ressemblerait plutôt à un retour de manivelle, ou plus encore, à un véritable retour de bâton ! C’est « l’effet boomerang ».

La Fontaine aurait tout aussi bien pu écrire : « Rien ne sert de courir [après son passé]. »

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans R

Si vous souhaitez intervenir, c'est ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s