Prolixité

Les bavard(e)s sont, en général, peu enclins à écouter. Autrement dit, ceux qui parlent beaucoup (voire trop) ne sont pas toujours les plus aptes à vous écouter. Et, très souvent, nous finissons par ne même plus les entendre.
Une volubilité excessive nuit à l’établissement d’une bonne et saine communication, qui – théoriquement ou idéalement – devrait avoisiner l’équilibre. Ceci dit, l’action de communiquer peut également être parasitée par bien d’autres facteurs. Mais cela est une autre histoire….
Restons concis. 🙂

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans P

Si vous souhaitez intervenir, c'est ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s