Cave

De la poussière.

Des cartons moites, contenant des vêtements de bébé, puis d’enfant. Des jouets en tous genres et en pagaille. Tout un bric-à-brac. Objets soigneusement rangés, ou bien posés en vrac. Des boîtes à chaussures et des emballages. Identifiés par deux écritures féminines différentes : l’une assez ronde, très lisible, presque nerveuse ; l’autre, belle et élégante, plus récente. Instantanément reconnues.

Vous l’aurez peut-être compris : je trie et élimine certains résidus de mon existence. Autrement dit : je vide ma cave !

Ce faisant, certains épisodes de ma vie défilent devant mes yeux. Cela signifie-t-il que je suis en train de mourir (comme on a coutume de le dire) ? Ou bien fais-je cela pour mieux renaître ?

Qui sait ? Le temps passe si vite !

Et fait de nous de la poussière…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans C

Si vous souhaitez intervenir, c'est ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s