Bande dessinée

Même si elle désignée par la noble appellation de « 9ème Art », n’oublions pas que c’est avant tout une littérature. En images, certes. Donc, une littérature graphique (et  – dans le meilleur des cas – esthétique). C’est d’ailleurs toute l’essence de son intéressante particularité, sa passionnante spécificité : cette communion, cette fusion, entre le texte et l’image.
Mais elle peut également être « muette » ; elle délègue alors toute sa puissance narrative aux seules images.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans B

Si vous souhaitez intervenir, c'est ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s